.
 

Bienvenu à la Nouvelle Orléans mes zamours, ici c'est sans prise de tête et une liberté d'écriture
n'hésitez plus et venez nous rejoindre sur DNO

pensez à voter ICI pour faire connaître le forum

Partagez|

Le démon de sa vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Admin

Admin
avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2018


MessageSujet: Le démon de sa vie Lun 12 Fév - 0:18


Tobias Arnarsson

I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness



Âge : 30 ans
Date de naissance : 8 Juin 1987 à Reykjavik /Islande
Situation familiale : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Métier : tueur à gage
Particularités : je ne possède aucune photo de ma famille
Habitudes : je ne tue qu'au couteau ○ je sors toujours très tôt mon chien un malamute nommé Arès ○ je demande toujours un acompte au moment de m'engager sur un contrat, question de principe ...
Groupe : ceux d'ailleurs
Avatar : Richard Madden

Caractère
Défaut : Sadique ✘ Froid ✘ Mystérieux ✘ Pervers ✘ Brutal ✘ Autoritaire ✘ Rancunier ✘ Arrogant ✘ Diabolique ✘ Manipulateur ✘ Intimidant ✘ Séducteur ✘ Indiscret ✘ Jaloux ✘ Possessif

Qualités : Loyal ✘ Patient ✘ Assidu ✘ Déterminé ✘ Combatif ✘ Imaginatif ✘ Protecteur ✘ Généreux ✘ Rusé  ✘ Fidèle ✘ Astucieux



Ton Histoire



Il a toujours été histoire d’une légende, d’un mythe dans ces contrées hostiles et impures … par-delà les fjords, là ou serait né Loki, celui par qui le malheur arrive et qui aurait été adopté par Odin selon les récits. Un homme en serait le descendant et sa lignée subirait malédiction qui lui aurait été portée. Laquelle ? Celle d’être assoiffé de sang, de prendre du plaisir dans la souffrance et la mort. D’être le guide vers Hel la déesse des enfers, fille de Loki, sœur de Fenrir le loup géant et de Jörmungand le serpent des mers. Je serais de cette éternelle lignée … pour moi, ce ne sont que des histoires racontées lorsque je n’étais qu’une toute petite chose fragile, qui ne voyait le monde qu’au travers d’histoires racontées par ses parents avant de s’endormir dans la chaleur d’un foyer familial tout ce qu’il y a de plus normal … enfin … si tout avait pu être normal dans ma putain de vie …

Cette chienne qui aurait voulu que je crève dans le froid alors que je n’étais encore qu’un bébé alors que ma mère m’avait abandonné à mon sort dans la neige avant de se jeter d’une falaise sans explication plausible hormis que je n’étais pas humain et que j’avais le malin en moi. Croyance d’un autre temps pour une femme pieuse qui ne l’a été qu’après son mariage avec mon père, un homme puissant et haïs de nombreux de ses concitoyens. Il a toujours été perçu comme un monstre de tous et par tous. Normal, aurais-je envie de dire, il a été le maire d’une des villes de la proche banlieue de Reykjavik et y a fait régner sa loi. Sa réputation, il l’a construite sur le sang et le sexe. Le sang de ses ennemis et le sexe de ses maitresses, je n’ai jamais vu autant de femmes passer à la maison paternelle. Bon ma mère était morte et j’avais une nourrisse pour m’élever. Nourrisse qui je pense a été aussi la maitresse du paternel. Il a toujours attendu le meilleur de moi et quand cela n’allait pas à son gout, les coups de ceinture pleuvaient. Mon dos en garde encore une cicatrice, oui cet homme a été violent même avec moi et aussi avec ses putes de passage. Il m’aura forgé mon caractère froid, imperturbable jusqu’au jour où il disparut.  Pas un mot, pas une lettre … rien … Par la loi, je fus confié à mon oncle, le frère de ma mère. Ce dernier vivait à la Nouvelle-Orléans et était d’accord de m’accueillir. C’est donc comme cela que j’ai traversé l’atlantique à l’âge de quinze ans. Je ne le savais pas encore mais en plus de changer ma vie, il allait me donner un avenir. Si j’avais déjà tué en chassant en Islande, j’allais apprendre un autre style de traque, une autre manière de tuer et pas que des animaux. Mon oncle s’était exilé aux Etats-Unis pour des raisons que je ne connaissais pas encore et j’allais rapidement les apprendre dans le plus grand des hasards.

C’est lors d’une nuit d’été plus exactement que cela fut le cas, je me trouvais dans mon lit lorsque la porte du manoir craqua et claqua. Le frère de ma mère avait le bras en sang et vint me trouver dans ma chambre pour que je puisse lui retirer la balle logée dans son épaule droite. C’est avec un sang froid que je ne me connaissais pas que je m’exécutai, après avoir désinfecté la plaie, je commençais à retirer lentement avec un sadisme alors encore inconnu le métal logé près de l’articulation de mon tonton. Voir le sang couler me procurait un plaisir indéfinissable et malsain. J’en venais presque à bander alors que, je n’avais jamais eu de telles pensées envers un homme. Je continuais mes soins en suivant ses conseils sans poser de questions jusqu’au moment de refermer définitivement la plaie. Il me fallait au moins une réponse à tout ça. Je ne fus pas tellement surpris lorsqu’il me répondit sincèrement qu’il tuait pour de l’argent mais que cette fois ce ne s’était pas super bien passé. Il avait été attendu par son contrat et heureusement il avait réussi à s’enfuir après avoir accompli sa tâche. Je ne savais quoi dire hormis exprimer mon admiration par un sifflement. Il me dit alors qu’il allait m’entrainer moi aussi.

Cela fut le cas jusqu’à ma majorité quand il fut tué par un de nos ennemis … ce fils de pute qui avait menacé de passer à l’action et qui ne fut pas pris au sérieux … Mon oncle le paya de sa vie alors que je me trouvais en déplacement dans une autre ville pour une affaire. J’héritais de toute la fortune au bout de quelques mois d’enquête où je fus évidement soupçonné mais sans preuve et avec un solide alibi. J’étais le seul héritier sur le testament de celui qui était parti rejoindre ma mère et mon père finalement. Je devais aussi reprendre les contrats qu’il avait laissé et dont je pouvais abuser. C’était devenu une drogue pour moi, tuer m’apportait l’adrénaline dont j’avais besoin pour vivre et survivre. Je me nourrissais de la souffrance des familles, mes victimes, quant à elles, n’avaient pas le temps de souffrir sauf cela m’était demandé dans le contrat. Elles avaient juste le temps d’avoir peur.

J’ai commencé à étendre ma réputation en travaillant pour la mafia scandinave, j’ai beau vivre sur le sol américain, il n’est pas rare que je prenne l’avion pour l’Europe où, j’ai réellement pensé à m’installer tout un moment. Pour les autorités du vieux continent, je suis un riche amateur d’œuvre d’art qui vient faire son marché sans se douter de rien. Je ne me balade jamais avec un couteau. Il faut dire qu’avec le onze septembre, c’est devenu un poil compliqué. Je me fournis dès lors sur place même si j’ai toujours un style de lame favorite. Jamais un soupçon, jamais une inquiétude, je repars toujours avec une œuvre quelques jours plus tard avant de revenir des semaines après si besoin en est pour recevoir le versement en cas dans un hôtel défini à l’avance comme me l’a appris mon oncle de son vivant. Aux USA, je fonctionne autrement, c’est par versement que je me fais payer avec une grosse avance au moment de l’accord. Pour la main rouge à l’étranger, nous nous arrangeons autrement. Un chèque m’est toujours déposé en échange d’un tableau de moindre importance et que je remets à l’accueil de l’hôtel. Une manière de fonctionner somme doute banale en fin de compte.

Au fil du temps, les contrats se sont enchainés, ma réputation est devenue presque légendaire, certains m’ont surnommé le tueur sans armes, d’autres qui ont compris m’ont donné le surnom de la lame fantôme, mais celui que je préfère c’est l’ombre de la mort. Il me convient à point, j’apparais, tue et disparais tout aussi vite. Un commanditaire a changé ma vie toutefois. Il m’a contacté via une autre personne et m’a demandé d’assassiner la fille de son pire rival. Chose que j’ai accepté sans aucun remord. Toutefois en voyant la photo de la gamine, je suis tombé sous le charme, non pas que je sois amoureux … mais son visage d’ange m’a plu directement et je me suis dis qu’au lieu de l’abimer, je pouvais en faire mienne. Je me suis rendu sur les terres ou elle a vécu et je l’ai observée durant quelques jours avant de penser passer à l’acte et pour la première fois, je n’ai pas pu … elle semble si pure, si jeune … une vraie poupée dans le corps d’une jeune femme. Sans hésitation, je l’ai enlevée, ramenée dans mon manoir et faire d’elle ma captive, ma soumise, celle sur qui je vais veiller et celle que je vais protéger. Pourquoi ? Je n’en sais rien ... Comment ? En éliminant ceux qui voudront tenter de me l’arracher. En attendant, je vais m’occuper d’elle en la soumettant, en la brisant et en lui faisant connaitre moult plaisir et orgasme qu’elle n’aurait osé connaitre en un autre endroit !

.

black pumpkin




Derrière l'écran
Pseudo : D 666
Où nous avez vous connu? : devinez
Majeur : oui
Pays : celui du camember et de la baguette
Fréquence de connexion : 7/7 h24 limite
Inventé ou scénario : inventé
Charte signée? : oui
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La croqueuse de diamants

avatar


Messages : 130
Date d'inscription : 25/01/2018


MessageSujet: Re: Le démon de sa vie Lun 12 Fév - 5:38

Re bienvenue
J’aime déjà le perso je crois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Admin
avatar


Messages : 234
Date d'inscription : 06/01/2018


MessageSujet: Re: Le démon de sa vie Lun 12 Fév - 8:00

Re bienvenu et bon courage pour cette nouvelle fiche y'en a une qui va en baver

_________________
Hard Game


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 157
Date d'inscription : 14/01/2018


MessageSujet: Re: Le démon de sa vie Lun 12 Fév - 8:02

Bienvenue monsieur qui proméne son chien tot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 50
Date d'inscription : 09/02/2018


MessageSujet: Re: Le démon de sa vie Lun 12 Fév - 9:44

Rebienvenue sur DNO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

Admin
avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2018


MessageSujet: Re: Le démon de sa vie Lun 12 Fév - 12:50

Merci à vous tous ^^

Hammer ouais elle va en baver la petite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 41
Date d'inscription : 25/11/2017


MessageSujet: Re: Le démon de sa vie Aujourd'hui à 9:06

yo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le démon de sa vie

Revenir en haut Aller en bas
Le démon de sa vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Decadent New Orléans :: ... la découverte de l'autre :: Qui est tu?-